Découverte du Homido

Bonjour à tous !

 EDIT : J’ai rédigé cet article hier soir mais de nombreux passages n’étaient pas justifiés (la fatigue sûrement – et non, je n’ai pas été payé par la société derrière Homido !), je l’ai donc modifié en conséquence et retiré quelques éléments

Dans ce billet je vais vous présenter rapidement le HMD passif Homido que je viens tout juste de recevoir :

Contrairement à mon premier avis d’hier soir, ce n’est pas aussi catastrophique que prévu, j’ai juste peut-être placé trop d’espoir sur ce produit…

Succinctement :

Points positifs :

  • Fuites de lumière : Il y en a moins que le Durovis Dive, pas beaucoup moins mais avec le casque bien plaqué et sans avoir à régler la profondeur des lentilles alors l’immersion est meilleur que le Dive et finalement que tous les autres HMD
  • Les lentilles sont de grandes tailles, les plus grosses qu’il m’ait été donné de voir (mais elles sont très floues sur les bords !)
  • La FOV me semble bien plus élevée que sur tous les autres dispositifs existants, c’est certainement dû à la très grande taille des lentilles
  • Largeur du Homido : Il a été visiblement conçu pour de petits visages car moi qui suit de morphologie standard, il me serre particulièrement la tête et le visage, j’ai limite l’impression qu’il est destiné aux enfants. Dans mon point d’hier je trouvais qu’il serrait trop mais en fait non, il colle bien au visage ce qui augmente l’immersion !
  • La finition est très correcte. Hier je disais le contraire mais à y regarder de plus près le plastique est finalement de meilleure qualité que le Dive, plus épais, plus rigide, la découpe est nette sans bords saillants, il y a des ouvertures discrètes pour la ventilation et éviter la buée qui semble jouer leur rôle
  • La boîte de transport est très bien finie et rigide

Points négatifs :

  • Réglage de la netteté : Difficile ! Autant sur le Dive c’était fragile et instable autant là, plutôt que de faire un système avec une seule molette, il faut tourner une molette de chaque côté de l’Homido pour qu’il prenne de la profondeur. C’est toutefois mieux que le Dive
  • La convergence (réglage de l’espace inter-pupillaire) se fait via une seule molette mais d’une part elle grince et surtout elle manque cruellement de précision, cela dit, dans mon cas, cela fait l’affaire
  • Les lentilles sont très floues sur les bords (et pas que légèrement). NOTE : Mon Homido est arrivé avec une des lentilles à l’envers, ceci explique cela ! Une fois correctement replacée tout est rentré dans l’ordre même si le contrôle qualité a oublié les lentilles : La lentille de droite est légèrement fêlée sur un bord, à une rayure plus vers le centre et un tâche de colle indélébile en son centre, mais cependant ces défaut n’altèrent pas l’expérience, elles se font vite oublier !

  • Le confort : Impossible de l’utiliser sans la sangle frontale car il glisse trop sur le nez selon moi de plus il y a une bande de mousse sur le pourtour côté visage, alors que cela devait être une bande de PVC souple, lavable et amovible, là ce n’est qu’une vulgaire bande de mousse dont des morceaux se détachent à peine déballé. Cependant, il y a deux sangles frontales de livré et elles font bien le job
  • Le maintient du mobile : Cet élément était censé faciliter l’insertion du mobile facilement et sans l’abîmer et c’est l’inverse : Il est très difficile de l’insérer car on craint fortement de casser la fixation du bas mais en plus absolument rien ne protège le pourtour de l’écran de son smartphone contrairement au Durovis Dive !
  • Pas de système de sélection comme sur Le Google CardBoard ou le Samsung Gear VR, mais cela avait été annoncé et l’équipe avait indiqué que cela ne serait que sur la v2 du Homido
  • L’absence de communication sur les retard, ce qui est un minimum quand on a été backé à 335%. Pas un mail, pas de news sur leur page Ulule, un grand respect des clients
  • L’application Android n’est toujours pas disponible alors qu’un QR code est présent sur la boîte

 

 

boite-devant

 

boite-dos

protection-fermee

Le très bel écrin qui protégera le Homido des chocs. Cette protection est rigide.

protection-ouverte

Le contenu

Le fameux Homido. Youpi, sortez les cotillons !

Le fameux Homido !

homido-cote

Là où vous insérerez votre mobile

En finalité j’attendais un produit qui devait combler les lacunes du Durovis Dive est c’est presque le cas, il fait le job, seul dommage soit que l’insertion du mobile semble si difficile (on craint de casser le Homido).

Je vous laisse là pour cette review rapide et compléterais mon analyse dans la semaine, en étant plus réveillé 🙂

 

Stéphane.

Author: stephane

Share This Post On

2 Comments

  1. J’ai le même problème avec les lentilles reçue. Par contre en plus je n’ai pas la fixation sur le haut du casque (pièce manquante !).

    Post a Reply
    • Tu n’as pas reçu les deux sangles supplémentaires ? Demande au support sait-on jamais…

      Post a Reply

Répondre à stephane Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *