Découverte de l’Oculus Go

Plutôt que de vous faire un n-ième unboxing, voici mon sentiment à chaud :

  • Le SDE semble plus réduit qu’avec le supersampling du Rift ! Ça devient tellement correct que j’estime les conditions réunies pour enfin pouvoir regarder un film ou des séries car du coup les sous-titres sont parfaitement lisibles (j’ai prévu de creuser sérieusement ce point ce soir ou demain)

 

  • Le fait d’être passé à des lentilles de Fresnel diminue clairement les god-rays mais ils restent malgré tout plus présents que sur le Vive (mais moins que sur le Rift/CV1) mais cela semble supportable (à creuser sur des films fortement contrastés)

 

  • Le sweet spot me semble très large et la FoV excellente mais des artefacts très colorés sont présents en périphérie mais cela ne gêne pas outre-mesure l’expérience

 

  • Pour la dalle, ce n’est pas une dalle amoled donc les noirs ne sont pas très profonds (mais on s’y fait)

 

  • Pour le contrôleur, il est vraiment très bien, très précis, c’est pas du 6DoF mais pour moi il est aussi bon que les contrôleurs du Vive donc vraiment très bon et réactif

 

  • Pour les HP intégrés c’est très bien, ils sont très corrects, invisibles, basses présentes et pour de la vidéo rapide en solo (non, pas ces vidéos-là :p) ça fait le job, pour le reste mon Sony MDR-1000X fera parfaitement le job 🙂

Applis testées : Netflix VR, Plex VR (énorme !), Jurassic World: Blue, Oculus Gallery, Rilix VR, Face Your Fears (excellent !) et Coco VR. Je ferais un article détaillé sur mon blog sur la VR mobile 🙂

Franchement, pour 219 euros pour la version de base (j’ai pris la version 64 Go me concernant), c’est un must-have ! Il est top et je crois vraiment que la VR grand public va exploser avec cet Oculus Go car le sans-fil c’est vraiment agréable (j’avais déjà pris le plis avec mon Gear VR 2016) mais là, ils ont fait vraiment très très fort (et je commence à avoir un peu de recul) car il faut garder à l’esprit que les ventes de PC ne font que diminuer années après années et que je pense que développer pour la VR mobile c’est vraiment se tourner vers l’avenir (même s’il reste du chemin).

Franchement, j’ai envie de dire qu’il est à acheter les yeux fermés.

Je compléterai ce test rapide par des détails sur les applications.

Author: stephane

Share This Post On

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *